L'HISTOIRE
 

Fondée en 1988 et basée à Marseille, l'association Axes, d'abord Antenne Régionale du Printemps de Bourges, a toujours eu pour vocation de promouvoir et produire des spectacles vivants de qualité, son champ d'action étant plutôt régional avec, toutefois,  quelques incursions sur le territoire national.

Dotée de la licence d’entrepreneur de spectacles depuis plus de vingt ans, Axes, forte d’une longue expérience dans ce domaine, a produit de très nombreux spectacles vivants de jazz, soul music, funky music, rhythm’n’blues et musiques latines.

 Sous l'impulsion permanente de son président, Pierre BEDOUK (lui-même musicien), Axes a contribué au développement, dès 1998, du groupe de funk marseillais MONSIEUR BRUN dont elle a soutenu et géré l'intégralité des concerts et la réalisation de ses différents albums.

Elle a, dans le même temps,  produit et continue de produire de nombreuses autres formations régionales telles que les BLUES BROTHERS TRIBUTE, FLASHBACK- HOMMAGE à la MOTOWN, THE GODFATHERS, le GARDEN SWING BIG BAND, BRAZILIAN LOVE AFFAIR, LB TRIO...

  Portée par des “passionnés” de musique , l’association a mis sur pied, entre 2004 et 2009, les 6 éditions du RHYTHM'N' FUNK FESTIVAL où se sont cotoyés à la fois:

 - des artistes régionaux: MONSIEUR BRUN, BLUES BROTHERS TRIBUTE, FLASHBACK-HOMMAGE À LA MOTOWN, DOOD, PHILIPPE TROISI QUINTET, THE GODFATHERS, MARC CAMPO QUARTET, LOUIS BARIOHAY QUARTET, ... lors de concerts sur la scène du festival. 

- des artistes nationaux et internationaux : Robert PERSI, Jean Marc JAFET, Jean Paul CECCARELLI, Nicolas FOLMER, Denis LELOUP, Thierry HELIES, Mario CANONGE, Michel ALIBO, Jean Philippe FANFANT, André CECCARELLI, Bireli LAGRENE, Diego IMBERT, Billy COBHAM, POSTIMAGE, Daniel HUCK, Adama DRAME, Sylvain BEUF, Franck AGULHON, lors de concerts ou de master-class.

- des musiciens amateurs, lors de stages ou d’ateliers d’ensemble afin de leur permettre de se produire durant le Rhythm'n' Funk Festival.

 Enfin, entre 1998 et 2020, Axes a participé activement à l'élaboration et la production d’albums de nombreux artistes régionaux : MONSIEUR BRUN, THE GODFATHERS, LE GARDEN SWING BIG BAND, ROUTE 70, BRAZILIAN LOVE AFFAIR, LB TRIO...

 

 

 

L’EQUIPE ORGANISATRICE DU RHYTHM’N’FUNK FESTIVAL

 

Avant de décrire les différentes éditions du RHYTHM’N’FUNK FESTIVAL, de Novembre 2004 et Novembre 2009, il semblait primordial de rendre hommage à tous ces passionnés de musique et d’art en général, et surtout de les remercier pour tout le coeur qu’ils ont mis pour la bonne réalisation, contre vents et marées, de cette belle aventure, entre Novembre 2004 et Novembre 2009.

                

De la part de l’association AXES et de son responsable, Pierre BEDOUK :

 MERCI A TOUS, SANS VOUS, RIEN N’AURAIT ETE POSSIBLE.

 

 

                  LE RHYTHM’N’FUNK FESTIVAL 2004:

 

“Boostée” par la sortie d’une compilation de groupes de funk “français”, LA FRANCE MADE IN FUNK, produite et réalisée par un groupe lillois,  Zed Funky Freestyle,  cette première version du RHYTHM’N’FUNK FESTIVAL, a été le début d’une belle aventure. Organisée par deux associations des Bouches du Rhône, AXES et MOUV’ART et programmée du Vendredi 19 au Dimanche 21 Novembre 2004, dans la salle du JAS’ROD (LES PENNES MIRABEAU), elle a eu le mérite et le courage de réunir uniquement des artistes de renommée régionale, tous passionnés par ce projet.

Le festival proposait aussi des stages de perfectionnement en chant et d’instruments de musique.

Peu de moyens et beaucoup d’envie…

 

 

 

LE RHYTHM’N’FUNK FESTIVAL 2005:

 

La seconde édition du RHYTHM’N’ FUNK FESTIVAL a proposé, en 2005, une programmation plus élargie , avec toujours une formation issue de la compilation “LA FRANCE MADE IN FUNK”, le groupe de funk parisien DOOD, des formations régionales : la fanfare “funk” FONKILA, LIL’ANNA BLUES BAND, FLASHBACK / HOMMAGE à la “MOTOWN”, des stages “autour de la funk et du rhythm’n’blues” et surtout la venue de trois artistes de renommée internationale, le NICE TRIO, formation de jazz composée de:

- Jean-Paul CECCARELLI, batteur issu de la famille de batteurs la plus renommée de l’Hexagone (STING, Claude NOUGARO, Chick COREA, Brandford MARSALIS, Larry CORYELL, Didier LOCKWOOD, Richard GALLIANO, Richard BONA

- Jean-Marc JAFET, bassiste , un des plus emblématiques musiciens du Jazz français, Victoire de la Musique et Django d’Or en 1993 (Michel JONASZ, Christian ESCOUDE, LES ETOILES, les frères LOCKWOOD, Marcia MARIA, Antoine HERVE dans l’O.N.J…

- Robert PERSI, pianiste talentueux et célébrité des grands clubs de jazz parisiens (André CECCARELLI, Jannick TOP, Aldo ROMANO, Paco SERY, Sylvain LUC, Michel LEGRAND, Charles AZNAVOUR...)

 

LE RHYTHM’N’FUNK FESTIVAL 2006:

 

Comme dans les précédentes éditions, le “RHYTHM’N’FUNK FESTIVAL” met en avant la nouvelle mouture du Funk français en programmant deux groupes, MONSIEUR BRUN (Marseille) et LEGALIZIK (Paris), mais reçoit également des jazzmen aussi prestigieux que Mario CANONGE (pianiste antillais de renommée internationale : Nicole CROISILLE, Dee Dee BRIDGEWATER, ULTRAMARINE...), Michel ALIBO (bassiste de SIXUN), Jean-Philippe FANFANT (batteur de Michel FUGAIN, NOUVELLE STAR...), Jean-Marc JAFET (actuel bassiste de Michel JONASZ...), Thierry ELIEZ (célèbre pianiste de jazz , accompagnateur de Catherine LARA, Dee Dee BRIDGEWATER, Didier LOCKWOOD...), ou encore Denis LELOUP (tromboniste de l’ORCHESTRE NATIONAL DE JAZZ, Michel PETRUCCIANI, Dizzy GILLESPIE...).

            Le public aura aussi la possibilité d’apprécier plusieurs formations régionales de qualité : le PHILIPPE TROÏSI QUINTET (“jazz à la française”), JOHNAZZ COLLECTIF (acid-jazz), les RHYTHM’N’BLUES BROTHERS BAND (rhythm’n’blues), FRANCK GALIN / F.G. PROJET (funk-caraïbes), et SNS TRIO (jazz).

 

 

LE RHYTHM’N’FUNK FESTIVAL 2007:

 

Avec le concours d’un partenaire solide pour l’édition 2007, l’association de jazz marseillaise, LE CRI DU PORT,  le RHYTHM’N’FUNK FESTIVAL a certainement vécu nne de ses soirées les plus prestigieuses depuis sa création, en accueillant deux grandes “stars” du jazz français et international, le jeudi 22 Novembre 2007:   

- André  « Dédé »  CECCARELLI, natif de Nice et batteur incoutournable du jazz hexagonal, qui a passé la majeure partie de sa vie à accompagner les plus grands du jazz, du rock, de la soul music en studio ou en tournée dans le monde  entier : STAN GETZ, CHICK COREA, BRECKER BROTHERS , DEE DEE BRIDGEWATER, GINO VANELLI, CLAUDE NOUGARO... Il est, sans conteste, toujours actuellement, une figure emblématique de la scène jazz internationale!

- Bireli LAGRENE, un « phénomène de la guitare », c’est ce qu’ a dit de lui, John MAC LAUGHLIN. Quelle phrase pourrait mieux résumer ce que représente ce musicien actuellement au sommet de son art et qui accompagnait déjà sur scène Stéphane GRAPELLI à l’âge de 14 ans ? Héritier de DJANGO REINHARDT,  mais aussi guitariste  imprégné par des musiciens tels que WES MONTGOMERY ou GEORGE BENSON, BIRELI LAGRENE fait figure de référence dans le monde de la guitare et dans celui du jazz !

Ils étaient accompagné ce soir-là par le contrebassiste Diego IMBERT,  qui a été membre de l’ORCHESTRE RÉGIONAL de JAZZ en LORRAINE de 1992 à 2000, puis a aussi fait partie du PARIS JAZZ BIG BAND de Pierre BERTRAND et Nicolas FOLMER.

 Fidèle à ses objectifs, le festival a aussi reçu, entre le 22 et le 25 Novembre 2007, des artistes régionaux de qualité: KA-TET,  combo de “world-blues” local ,  TEQUILA, fanfare Jazz-Funk marseillaise, la formation du guitariste-chanteur de jazz marseillais, le MARC CAMPO QuartetTOMBAD, groupe de funk lyonnais, présent sur la compilation LA FRANCE MADE IN FUNK,  le quartet jazz-brésilien niçois de la chanteuse BEHIA et du guitariste Louis BARIOHAY, et lors d’ une soirée spéciale consacrée à James BROWN , le sextet marseillais THE  GODFATHERS .

 Durant cette édition, le public, les batteurs et les amateurs de batterie ont pu rencontrer André CECCARELLI et  assister à un de ses master- class,  sous l’égide de la marque  de batteries YAMAHA.

A cette occasion,  il nous a fait partager quelques uns de ses concepts musicaux et professionnels.

 Enfin, suite au décès du “Godfather of Soul”, James BROWN le 25 décembre 2006, le RHYTHM’N’FUNK FESTIVAL avait à coeur de proposer à son public, en parallèle au concert du groupe THE GODFATHERS en son hommage, et pendant toute la durée de l’évènement, une exposition de clichés pris par le photographe marseillais Michel LAFFAILLE. Spécialiste du noir et blanc, passionné de musique noire américaine, il avait couvert, dans le cadre de son activité pour la Ville de Marseille, les concerts de grands artistes de la Soul Music (James BROWN, Ray CHARLES, Tina TURNER…) venus se produire dans le Sud de la France dans les années 70 et 80 et avait eu l’opportunité, en particulier, d’ immortaliser les concerts du « Godfather of Soul »  à la salle VALLIER (1973), au KRYPTON (1981) à travers une série de photographies prises sur le vif, dont certaines furent même dédicacées par « Mister Dynamite » en personne.  

 

 

 

 

 

LE RHYTHM’N’FUNK FESTIVAL 2008  

 

En 2008, l’association AXES, n’a obtenu qu’une aide de la Ville de Marseille. Elle n’a pas été en mesure de produire la 5ème édition du RHYTHM’N FUNK FESTIVAL sous la forme initialement prévue, sous peine de mettre son équilibre financier en péril.

En partenariat avec LE CRI DU PORT, LA CITE DE LA MUSIQUE, LA BAGUETTERIE MARSEILLE et YAMAHA MUSIQUE FRANCE, l’association AXES a donc mis en place une manifestation de moindre ampleur tout en conservant son exigence de qualité artistique. Elle a invité le batteur de renommée internationale Billy COBHAM, à donner à Marseille un master-class suivi d’une rencontre avec le public.
Celle-ci s’est déroulée dans l’amphithéâtre de la Cité de la Musique, le 5 Novembre 2008, dans une salle comble (250 personnes), de nombreuses demandes n’ayant pu être satisfaites en raison de la jauge de la salle.

 

 

 

 

LE RHYTHM’N’FUNK FESTIVAL 2009

 

Comme dans les précédentes éditions, le “RHYTHM’N’ FUNK  FESTIVAL” a mis en avant les  musiques afro-américaines (jazz, rhythm’n’blues, soul et funky music... ). Ce festival a toujours priviligié dans sa programmation des artistes français dont le répertoire s’articule autour de ces musiques.

Le public  a pu venir écouter et apprécier des artistes tels que le saxophoniste Daniel HUCK (T.S.F, ANACHRONIC JAZZ BAND, Eddy LOUISS…, Prix Sidney BECHET et Prix DJANGO REINHARDT de L’ACADEMIE du JAZZ ) accompagné par les TRIPLE SWINGERS , formation de jazz marseillaise, le groupe POST IMAGE, sextet d’électro-jazz de la région toulousaine, le grand maître africain du djembé Adama DRAME (BURKINA-FASO) en master-class et en concert avec sa formation, le TRIO NON TEMPERE, le SF FUNKESTRA , quintet de funk originaire des Bouches du Rhône), le batteur Franck AGULHON (Eric LEGNINI TRIO, Bireli LAGRENE, Stefano DI BATTISTA ...) en master-class et en concert lui aussi avec le SYLVAIN BEUF TRIO composé du saxophoniste Sylvain BEUF (André CECCARELLI, Martial SOLAL, PARIS JAZZ BIG BAND...) et du contrebassiste Diego IMBERT (Bireli LAGRENE, André CECCARELLI, Flavio BOLTRO...), le groupe de funk marseillais MONSIEUR BRUN, le quartet d’électro jazz marseillais FAROA et des Ateliers de musiques afro-américaines, formations composées uniquement de musiciens régionaux amateurs.

 

Il a aussi été proposé au public une exposition de photographies d’artistes par Michel LAFFAILLE, ainsi qu’une rétrospective des précédentes éditions du RHYTHM’N’FUNK FESTIVAL photogrphiés par Gilbert BONNET et une exposition de batteries « vintage » par l’association BATTAMARS de Lawrence-Olivier AUDE et le soutien inconditionnel de LA BAGUETTERIE MARSEILLE .

 

Cette édition du RHYTHM’N’FUNK FESTIVAL, délocalisée à La Penne sur Huveaune en a été aussi la dernière. Les organisateurs n’ayant plus eu les moyens et les aides financières suffisants pour en assurer la continuité.